Rencontres avec le public

Le 8 octobre, à Buzet, et le 19, à Villeneuve (47)

Dimanche 8 octobre 2017, je serai au 1er salon du Livre de Buzet-sur-Baïse, en Lot-et-Garonne, afin de présenter mon activité d'écrivain public, mes prestations et mes ouvrages, le mien "1+2=7,sinistre sentimental" et ceux de mes clients. L'entrée est gratuite, retrouvez-moi sur mon stand pour bavarder à bâtons rompus.

Je serai également, le jeudi 19 octobre, à la Matinée consacrée au développement de l'entreprise, organisée par BGE Villeneuve 47, à la Maison de la vie associative du Grand Villeneuve, à Villeneuve, en Lot-et-Garonne.

En mars 2014, interview pour le magazine "CGOS" des Hôpitaux publics

Prochainement, dans le magazine trimestriel du Comité de gestion des oeuvres sociales des établissements hospitaliers publics (CGOS), interview de Cathy Montaut, par Mélanie Lemaire pour un dossier sur l'adultère.

Interview sur "Espoir FM", diffusée le mercredi 11 septembre 2013

Au micro, Sybille Rousseau
interview ESPOIR FM Sept 2013.mp3
Fichier Audio MP3 11.1 MB

Diffusion d'une interview sur les ondes de Radio Espoir FM le 11 septembre 2013, à 7 h 20, 9 h, 12 h 40, 14 h, 18 h et 20 h. Sur internet: www.espoirfm.com; Agen, 93.1 FM; Tonneins-Marmande, 104 FM.

A Nérac, le 10 août, à La Taverne d'Henri


Dédicace samedi 10 août, en matinée, lors du marché de plein vent de Nérac, au bar La Taverne d'Henri.

A Sos, avec L'Essentiel, le 4 mai 2013

Dédicace sur la place du village de Sos, le samedi 4 mai 2013, avec la librairie itinérante L'Essentiel. Très peu de visiteurs, mais un moment privilégié tout de même et l'accueil toujours chaleureux d'Evodie, la libraire. Puis des souvenirs d'enfance... du temps où je venais passer mes vacances estivales rue Sicard.

http://www.ladepeche.fr/article/2013/05/12/1624273-sos-dedicace-place-village-est-essentiel.html

Le 22 janvier 2013, aux AVF à Nérac

Au local des AVF, au centre Samazeuilh

Un groupe supersympathique.
Un groupe supersympathique.

Le fléau de la grippe n'a pas permis au groupe des AVF (Accueil des villes françaises) de Nérac, présidé par Janine Caban, de venir en nombre, mais finalement, nous étions assez nombreuses pour commenter et décortiquer le livre et ses divers thèmes. Chacune a pu poser des questions, se remémorer des souvenirs pas forcément agréables ou d'autres anecdotes, par contre, plus risibles. Et par la voix de Régine Josse, ce ne fut pas triste. Merci à toutes ces dames d'avoir assisté à ce rendez-vous autour du livre, en présence de l'auteure de la préface, Françoise Dufoir-Spinardi. Un goûter clôturait ce moment sortant de l'ordinaire.

Dédicace du 27 décembre, à Monflanquin

A la crêperie La Bastide, sous les cornières

Pas de chance, ce jour-là, vent et grand froid se sont abattus sur la bastide de Monflanquin. Nous n'avons pas vu grand-monde se déplacer ni au marché ni à la crêperie, mais les rares contacts furent chaleureux. Un autre rendez-vous pourrait avoir lieu en été. Le livre y est en vente

Infos au 05 53 36 77 05.

Le 16 décembre, à Moncrabeau

Au premier marché de Noël

Cette journée fut très agréable. J'ai dédicacé tandis que Françoise Dufoir-Spinardi et Marie Sabathé, artistes peintres, exposaient des toiles sur le même stand. Dimanche nourri d'échanges sympathiques avec les visiteurs lot-et-garonnais et gersois, les exposants, des élus de l'Albret et la députée Lucette Lousteau.

Le 15 décembre, à Agen

A la librairie Quesseveur

La librairie, sous les cornières,une enseigne connue et reconnue.
La librairie, sous les cornières,une enseigne connue et reconnue.

On ne présente plus Yves Quesseveur, le libraire sous les cornières de la place des Laitiers à Agen. Je suis née à Agen et la librairie Quesseveur, je connaissais depuis toujours. J'ai fortement apprécié le discours professionnel de M. Quesseveur lorsque je suis venue lui présenter mon livre. C'est un personnage, une figure agenaise que l'on remarque de par son professionnalisme, son envie de rendre service, sa capacité à vous embarquer dans des conversations à tiroirs, son humour décapant, à la fois fin et astucieux. Ne vous y trompez pas, si vous souhaitez un livre, il saura le trouver. Il était heureux de me faire asseoir sur un siège à roulettes défaillantes où d'illustres auteurs avaient, comme moi, dédicacé leurs ouvrages. Les anecdotes allaient bon train jusqu'à l'arrivée des premiers clients. Cet après-midi restera gravé dans ma mémoire comme bien d'autres, mais ici, ce fut à la fois une rencontre avec le public, avec des personnes connues et inconnues, un échange intéressant et un retour dans le passé en quelque sorte. Le défilé des lecteurs se poursuivit jusqu'à la fermeture. Un petit coucou des Agenais, un achat par-là, une dédicace du livre acheté auparavant par-ci, agréable rendez-vous et discussions intenses. Merci monsieur Quesseveur, merci d'être vous-même et surtout de nous laisser rêver dans votre librairie qui sent bon les boutiques du passé tout en ayant le service attendu aujourd'hui, grâce à l'informatique.

Infos: tél. 05 53 66 32 80; fax. 05 53 47 61 06

courriel: librairie-quesseveur@club-internet.fr

Le 10 décembre, à la maison d'arrêt d'Agen

Rencontre avec les détenues

L'enseignant faisant les présentations.
L'enseignant faisant les présentations.

Invitée à rencontrer les femmes détenues de la maison d'arrêt d'Agen, j'ai accepté avec grand plaisir ce rendez-vous exceptionnel. C'est une expérience que je n'oublierai jamais. Ce fut un plaisir, tellement l'accueil fut chaleureux, tellement ces dames, de plusieurs générations confondues, étaient intéressées par mon ouvrage. Je savais qu'elles avaient hâte de me voir, qu'elles avaient lu le livre, qu'elles étaient pressées d'échanger sur "1+2=7", mais elles n'imaginaient pas à quel point, moi, j'étais heureuse de leur rendre visite, de savoir ce qu'elles pensaient de mon histoire, de la façon dont j'avais "encaissé" la trahison. Elles qui se trouvaient, là, enfermées, se sont interrogées sur tous les thèmes que je soulève dans mon récit: la famille, les enfants, les hommes, la justice,la trahison, l'infidélité, le mensonge, la reconstruction, la psychologie, l'acceptation, l'abandon de famille, le divorce, la relation mère-fils. La question à laquelle je m'attendais fut posée par l'une des plus jeunes femmes incarcérées. Comment j'avais pu ne pas me venger après avoir appris le pire? Je répondis: "Croyez-vous que Machin méritait que je me trouve à votre place, ici en prison?". Elles ont toutes acquiescé en me disant que j'avais raison. Encadrées par leurs enseignants, deux femmes et un homme, la dizaine de femmes sont ressorties de la salle de cours ravies, comme je l'étais. Nous avons passé deux heures très sympathiques, durant lesquelles il y eut des moments émouvants, du rire, de la "mise en boîte" à destination des deux hommes - un enseignant et un journaliste - qui assistaient à cette rencontre. Au moment de se séparer, chacune vint me dire un petit mot perso. Toutes eurent la délicatesse de me souhaiter beaucoup de bonheur. Cette invitation restera gravée dans ma mémoire comme un moment privilégié, intense en émotions et en complicité. J'entends encore nos rires et ceux des hommes à l'occasion de certaines réactions et réflexions. Merci mesdames de m'avoir reçue avec tant de gentillesse.

Le 9 décembre, à Layrac

Au marché de Noël

Grand froid et grand soleil à quinze jours de Noël.
Grand froid et grand soleil à quinze jours de Noël.

Grand froid ce jour-là en Lot-et-Garonne. Et sous les cornières, à Layrac, nous n'avons pas été épargnées Françoise Dufoir-Spinardi et moi. Françoise exposait des créations miniatures et mettait en avant son dernier livre, une nouvelle intitulée "L'E-toile (s) du mystère", qu'elle vend au bénéfice de l'AFM (Téléthon), à qui elle a cédé ses droits. La rencontre avec les visiteurs fut sympathique et des témoignages de personnes ayant lu le livre ont fait de cette journée une expérience très agréable.

Le 1er décembre, à Nérac

Avec la librairie itinérante L'Essentiel, sur le marché

Souvenir d'un froid glacial.
Souvenir d'un froid glacial.

Grand froid sur la ville le 1er décembre. Stylo gelé et doigts également. Evodie, de L'Essentiel à Casteljaloux, a eu la bonne idée de distribuer du café à ceux qui ont fait un achat. Nous avons pensé à une prochaine dédicace à Sos... ce sera le samedi 4 mai 2013, de 15 h à 16 h.

Infos: tél. 05 53 64 51 38; www.librairie-lessentiel.fr

Le 29 novembre, à Vianne

Soirée autour du livre sur invitation de Culture et Loisirs Vianne

Entre expo de peinture et concert d'A Croche Tic.
Entre expo de peinture et concert d'A Croche Tic.

Une trentaine de spectateurs est venu à la soirée du 29 novembre à Vianne. Ma famille m'a fait l'immense plaisir d'être là. Avec Culture et Loisirs de Vianne, Françoise Dufoir-Spinardi, auteure de la préface, et moi-même, avions choisi de proposer une soirée autour du livre, mais pas que... Françoise exposa quelques-unes de ses toiles. Nous voulions aussi que ceux qui avaient fait le déplacement passe un bon moment en musique. C'est le trio A Croche'Tic (Daniel, Philippe et Maurane) qui a, après le débat, animé la soirée avec des chansons à textes. L'échange fut fructueux. Les questions ont fusé.La soirée se termina par le pot de l'amitié et une idée dans toutes les têtes: créer une association qui permettrait d'aider les victimes d'abandon de famille et les élus qui se trouvent confrontés à de la souffrance mais qui ne savent pas comment venir en aide aux personnes qui perdent tout après un divorce. On s'aperçoit que les services sociaux sont débordés et que, du coup, beaucoup de victimes restent au bord du chemin. De plus, les victimes n'osent pas aller demander de l'aide. Dans l'assistance, une dame a voulu en savoir plus, persuadée que lorsqu'on faisait appel à un avocat (e), tout était réglé. Ce qui fit sourire et réagir le public. Que nenni! Il reste beaucoup à faire. Mobilisons-nous et positivons, ce n'est pas simple de créer une association, une structure de ce type, car il faut des professionnels bénévoles pour accompagner les victimes dans leurs démarches, leur mal-être, etc. Ce soir-là, des hommes et des femmes se sont dit prêts à aider d'une façon ou d'une autre. L'idée reste valable. Tous réfléchissent comment y arriver. Merci à Patrice Da Ros et à l'équipe de Culture et Loisirs Vianne qui se bougent pour faire vivre leur village et qui en me proposant d'organiser une telle rencontre ont permis un échange sympathique et enrichissant de valeurs humaines.

Le 17 novembre, à Nérac

A la résidence du Château-ORPEA

Avec le directeur, Jean-Pascal Naud.
Avec le directeur, Jean-Pascal Naud.

Sympathique accueil à la résidence du Château-Orpéa à Nérac. Quelques résidants et résidantes, les animatrices Michelle Laurent et Carine Barbé, et le directeur, Jean-Pascal Naud, ont assisté à un après-midi dédicace autour des arts: l'écriture pour le livre, la peinture pour les toiles exposées par Françoise Dufoir-Spinardi et la musique à travers le trio A Croche'Tic qui a donné un récital de chansons à textes qui a ravi le public. Dommage que l'effort accompli par les animatrices et la direction n'aient pas donné envie à un plus grand nombre de familles à participer. C'était une première au sein de l'établissement qui méritait d'être encouragée. Quoi qu'il en soit, les personnes présentes ont apprécié de bavarder avec moi, d'admirer les peintures et d'écouter le tour de chant de chansons actuelles et d'actualité. J'ai pu échanger avec les résidants. Beaucoup de personnes avaient lu le livre en atelier d'animation, il y eut donc des questions. Une dame m'attendait "de pied ferme"... Elle souhaitait me dire que j'étais bien "bête" d'avoir vécu avec un homme aussi peu délicat. Quand elle comprit que je n'avais appris la trahison que bien longtemps après le divorce, elle se confondit en excuses... Comme quoi, on peut avoir lu, commenté et ne pas avoir tout saisi. C'est normal! Je dis souvent que c'est un livre qui mérite d'être lu deux fois. La première lorsqu'on a hâte d'en connaître la teneur, la seconde pour en déchiffrer les détails. Il n'est pas épais, c'est donc faisable. Merci à tous et toutes de nous avoir accueilli avec tant de gentillesse et un magnifique bouquet de fleurs.

Les résidantes ont apprécié le concert d'A Croche'Tic.
Les résidantes ont apprécié le concert d'A Croche'Tic.

Le 7 novembre, à Condom

A la Maison de la presse Adam

Merci à Mme Adam de m'avoir accueillie pour une dédicace rue Gambetta, pas très loin de l'agence où je travaillais et très près de la boutique de mon éditeur Feuille à feuilles. Ce fut agréable de signer quelques livres, de discuter et de revoir des personnes que j'avais côtoyées il y a quelques années. Le livre est toujours en vente à la Maison de la presse de Condom.

 Infos: Tél. 05 62 28 21 65; ax : 05 62 68 25 29; courriel: martine-adam@wanadoo.fr

Le 3 novembre, à Nérac

A la maison de la presse Le Dallic

Avec Jacky, un lecteur qui aiment faire des associations de mots.
Avec Jacky, un lecteur qui aiment faire des associations de mots.

A la Maison de la presse de Gaël Le Dallic, place de la Mairie à Nérac, quelques Néracais m'ont rendu visite pour faire un achat, comme ici Jacky Vital, qui a toujours le mot pour rire. Alors, imaginez "1+2=7"... d'autres pour bavarder et témoigner d'une situation difficile ou pour simplement faire dédicacer le livre qu'ils ou elles avaient acheté lors de la parution. Merci à Gaël de m'avoir accueillie. Le livre est en vente dans son établissement. 

Infos: Tél. 09 71 49 07 86.

Le 20 octobre, à Nérac

Au salon de thé Au Goût Thé

Avec la députée Lucette Lousteau.
Avec la députée Lucette Lousteau.

Cet après-midi là, il pleuvait beaucoup. Ca n'a pas empêché les "fans" du livre à se déplacer en nombre au salon de thé du cours Romas à Nérac, Au goût thé. Et pour goûter, les visiteurs ont été nombreux. Beaucoup d'élus de l'Albret nous ont rendu visite, parmi eux Mme Lucette Lousteau, députée. Les visiteurs ont pu patienter en dégustant un café que j'offrais avec l'achat du livre. Comme la file d'attente était longue, certains ont choisi de goûter aux crêpes que Luc et Lionel avaient eu la bonne idée de cuisiner afin de réchauffer les futurs lecteurs. Beaucoup ont apprécié d'entrer pour la première fois dans cette boutique d'épicerie fine. Ce fut l'occasion de découvrir le lieu feutré et les produits gourmands qui y sont proposés. C'était aussi le dernier jour d'exposition des toiles de Françoise Dufoir-Spinardi. Le salon de thé accueille des expositions et autres rendez-vous tout au long de l'année. Le livre "1+2=7, sinistre sentimental" y est vendu.

Infos: Tél. 05 53 65 61 03.

Discussions entre amies.
Discussions entre amies.

La première dédicace 13 octobre, à Condom

A la maison d'édition Feuille à Feuilles

Avec la petite famille Missonnier.
Avec la petite famille Missonnier.

La première dédicace était réservée à mon éditeur, Florent Missonnier, et au Gers, bien sûr.

Ce fut géant cet après-midi du 13 octobre 2012. Ma famille avait fait le déplacement, mes petits-fils étaient intrigués de me voir sans pouvoir trop m'accaparer. Les dédicaces sont allées bon train jusqu'à 20 h. Florent, patron de Feuille à Feuilles, qui a édité le livre et pour qui c'était une première, a accueilli en famille également les invités autour d'un buffet bien sympathique. Ce fut l'occasion pour beaucoup de personnes de découvrir l'intérieur de la boutique de la rue Gambetta (lire dans "mes coups de coeur") et de bavarder avec l'éditeur et tous ceux qui se trouvaient là. Que de bonheur de revoir des personnes un peu perdues de vue, de voir des amis, des élus, des journalistes, venir me saluer et me souhaiter bonne chance pour la suite. Merci à Stéphanie et Jean-Marc d'avoir été les premiers, c'est une attention que j'ai grandement appréciée. Le livre est en vente à Feuille à Feuilles, l'aventure continue.

Infos: Tél.  05 62 68 19 54; fax. 05 62 68 13 99; courriel: feuilleafeuilles@free.fr